Peut-être vous souvenez-vous de cette discussion en commentaires de ce blog, où un petit lot de jeunes dames (je tairai les noms mais j'espère bien qu'elles se reconnaîtront !) y allaient de leurs détails tous plus glam les uns que les autres pour démontrer à qui voulaient bien les croire que leur peau était bien la pire de toutes (et que donc, il fallait les plaindre, of course !).

A ces personnes donc : mesdames, vous êtes battues, distancées, oubliées loin derrière moi, à moins que vous n'ayiez déjà eu ....une irritation persistante des..... paupières (Fafa, tu ne comptes pas, toi c'est liée à une maladie !). Et bien oui, c'est bien de celà qu'il est question aujourd'hui.

Je n'ai pas vraiment pu identifer la cause, peut-être un excès d'alcool dans mon dernier mascara , seule cause vraisemblable. En tout état de cause, je devais faire quelque chose car le regard orné d'une paupière rouge et enflée, çà le fait assez peu au quotidien !

 CIMG0739

 

Phase aqueuse (72%)

35 % gel aloe-vera (apaisant, cicatrisant, régénérant)

16% ha bourrache (apaisant, hydratant)

16% ha bleuet  (astringent, décongestionnant, antiseptique, apaisant)

5% glycérine (humectante, émolliente)

 

Phase huileuse (21%)

7% hv périlla (apaisantre, réparatrice)

7% hv germes de blé (nourrissante, très émolliente)

7% hv avocat (huile de prédilection de la zone occulaire par sa pénétration rapide dans la peau, régénérante, apaisante)

 

3ème phase (7%)

5,8% poudre de concombre (hydratante)

1% isopropyl palmitate (ccélère la pénétration des actfs dans la peau)

0,2% cosgard (dosage max. recommandé pour les yeux)

 

Mode opératoire : après avoir soigneusement stérilisé votre matériel (d'autant plus minutieusement qu'il s'agit d'un produit pour les yeux !), faites "tremper" la poudre de concombre dans les hydrolats. Il suffit ensuite d'intégrer l'un après l'autre les composant dans le roll-on dans l'ordre suivant : d'abord, le gel d'aloe, puis les huiles et enfin la phase aqueuse, en secouant bien entre 2 ajouts.

Mon avis : réparateur, sans aucun doute mais si vous continuez chaque jour de remettre une couche de l'objet, cause de vos troubles (le fameux mascara), rien ne guérit et curieusement, j'avais moins mal le week-end (sauf lendemain de sortie nocturne où je mettais 2 couches de mascara le même jour !). Maintenant que mes paupières vont mieux, je vais garder le roll-on pour les bobos (réels ou non de mon rejeton).

Ce fluide réparateur était mon 1er roll-on et je trouve çà vraiment top pour tous les maux du quotidien en fait, je pense réitérer pour un produit "bosses" et un second roll-on "anti-poches du matin froissé" notamment !

Prix de revient approx. : moins d'1 € le roll-on de 10 ml  (0,70 €)