Aujourd'hui, je reviens sur le coffret spa offert à Noël, qui est encore loin de vous avoir dévoilé tous ses secrets.

Chacun a une représentation bien personnelle de ce que sont les choses, et moi, quand on me parle de spa, j'imagine le transat en bord de piscine (à l'eau de mer bien entendu), la quiétude et la vue sur la mer, ses vagues énergiques, fraîches et tonifiantes. C'est un peu dans cet esprit que j'ai pensé ces sels de bains, je les voulais lavants, reminéralisants, une vraie touche océanique.

Alors que je cogitais mon idée, je suis tombée sur cet article d'Irène du blog Akimiti, dont je me suis inspirée.

 

bain aux algues céline

 

35% savon à froid râpé (lavant)

18% lithothame (algue reminéralisante)

8% sel marin (défatiguant, délassant)

10% sel de la Mer Morte (apaisant, reminéralisant)

9% spiruline (algue reminéralisante)

5% sel d'Epsom (défatiguant)

5% hv olive + natrasorb (nourrissant sans effet gras), ajouté de façon à absoerber l'huile sans tenir compte de la proportion)

4% amidon de riz (adoucissant, conseillé notamment pour les peaux atopique, cf l'article de Dragonjoli ici)

4% bicarbonate (adoucissant)

2% poudre de yaourt (adoucissant)

4% fragrance aquazen (non comptabilisée dans le calcul de proportion car facultative)

 

Mode opératoire : mélangez préalablement l'huile végétale et le natrasorb (amidon de tapioca, plus absorbant que l'amidon de maïs). Mélangez ensuite tous les ingrédients ensemble en prenant soin de bien mélanger entre chaque ajout, terminez par la fragrance (qui n'est pas indispensable et pourrait tout à fait être remplacée par une synergie d'huiles essentielles).

Mon avis : je n'ai pas utilisé personnellement ces sels de bains, j'ai utilisé mes enfants comme cobayes et leur peaux est ressortie douce, je les ai malgré tout lavé en sortant du bain car avec les enfants, les bains sont rarement de purs moment de relaxation sans lavage.

L'inconvénient de ce type de produit, c'est que la baignoire est à nettoyer après chaque passage et ces sels de bains ne trahissent pas la règle, la spiruline laisse un film verdâtre peu ragôutant :/ par contre ils ont l'avantage de pouvoir être combinés à l'infini.

Malgré mes craintes l'amidon et les sels se sont bien dilués et malgré cet aspect "décarticage de pelote de réjection" (je vous laisse consulter wikipedia au cas où), je pense que ces sels sont vraiment défatigants et relaxants. Je vais maintenant devoir attendre l'automne et ses envies de bain pour tester par moi-même :)

Seul couac de cette recette : la fragrance aquazen, pourtant très agréable au nez, a soutenu l'odeur des algues, dommage .... elle aura pu être couverte par d'autre fragrance si se destinataire l'a trouvée trop forte, compte-tenu que le produit est largement dilué dans l'eau.