Pour finir la liste des produits réalisés pendant ma grossesse, voici la 2ème huile de massage, pensée pour les derniers mois de grossesse, les plus terribles pour les peaux fragiles, elle a été appliquée le soir et complétée le matin par la crème anti-vergetures, que vous trouverez ici. Elle fait suite à une première huile, réalisée ici.

 

15% hv macadamia (restructurante, adoucissante)

14% hv baobab (adoucissante, réparatrice, émolliente)

12% hv rose musquée (l'huile anti-vergetures par excellence tant en prévention qu'en réparation, régénérante, cicatrisante)

12% hv avocat (régénérante, réparatrice)

10% extrait hydro-glycériné centella asiatica / tépezcohuite (cicatrisant, réparateur)

10% hv bourrache (réparatrice)

8% hv germes de blé (protectrice, réparatrice)

6% céramiel (épaississant)

5% beurre de kpangnan (réparateur)

4% hv tamanu (cicatrisante)

3% amidon de maïs (effet anti-gras)

1% vitamine E (anti-oxydante)

 Fragrance

 

Mode opératoire : préparez au préalable le macérat aqueux. Faites chauffer au bain-marie le beurre et les huiles non sensibles, le macérat et le céramiel, fouettez pendant le refroidissement, puis ajoutez les huiles fragiles, l'amidon de maïs et la fragrance.

Mon avis : une huile réparatrice agréable pour le massage mais difficile d'en donner l'efficacité, mon ventre a vergeturé mais dans des proportions très respectables compte tenu des mensurations du bébé qu'il protégeait :D. Je n'ai pas terminé cette huile, que je pense intégrer dans un produit corps pour ses vertus réparatrices et adoucissantes.

Je préférais la texture de la première huile, plus épaisse et donc plus simple à manipuler couchée.