"Une future maman, c'est beau, c'est plein d'espoir, c'est l'essence même de la féminité blablabla" .....

Une future maman, c'est aussi une femme qui prie pour ne pas prendre 25 kg, reperdre tout dans la nuit suivant l'accouchement et ne pas avoir un ventre maculé de vergetures lorsque sont petit amour de bébé lui aura permis, en sortant, de mesurer l'ampleur des dégâts (ben oui, avant, on ne voit pas tout le ventre !!).

Je suis une de ces futures mamans et je me suis promis de ne pas oublier de m'occuper de moi pendant cette grossesse ... pour moi, mais aussi pour mon homme et pour mon loustic, qui a besoin d'avoir une maman en forme et bien dans ses baskets.

C'est donc dans ce contexte que j'ai formulé cette première huile de massage anti-vergetures dès le début de mon 2ème trimestre de grossesse. Elle devait donc être nourrissante, assouplissante mais aussi agréable et facile à appliquer.

 

orange-macro-wallpaper[1]

 

15% hv germes de blé (très émolliente, réparatrice, favorise l'élasticité de la peau)

15% hv baobab (régénérante, assouplissante, cicatrisante, émolliente)

15% hv noix du Brésil (huile sèche, préserve la peau de la déshydratation)

14% hv rose musquée (assouplissante, cicatrisante)

13% hv olive (nourrissante, émolliente)

10% hv coco fractionnée (huile sèche)

6% céramiel (texturant, épaississant)

5% glycérine (émolliente, protège la peau de la déshydratation)

3% beurre de kpangnan (beurre fondant régénérant, cicatrisant, protège la peau de la déshydratation)

3% amidon de maïs (effet anti-gras)

1% vitamine E (anti-oxydante, aide à maintenir l'élasticité de la peau)

Fragrance agrumée

 

Mode opératoire : Faites fondre au bain-marie le beurre et le céramiel. Hors du feu, ajoutez les huiles en remuant doucement, terminez par la glycérine, l'amidon de maïs et la fragrance. On ne peut plus simple !!

Mon avis : j'aime beaucoup cette huile, je l'utilise sur le ventre et la poitrine chaque soir. Elle pénètre assez vite, ne coule pas grâce au texturant et je ne me sens pas huileuse ensuite. Par contre, je n'ai malgré tout jamais testé de jour sous des vêtements car je profite de ce moment privilégié avec bébé qui réagit très souvent le soir avant l'endormissement. Je prévois de faire une crème "de jour" très prochainement, elle viendra compléter ce premier soin afin d'affronter les derniers mois de ma grossesse (qui sont les plus meutriers vergeturement parlant !!)