Appliquer une coloration naturelle au henné est chose ardue. Pour palier ce problème, Morgane la fée a eu l'idée de réaliser sa pâte colorante sur la base d'une émulsion plutôt que dans l'eau. Ceci a le double avantage de composer un soin capillaire complet avant lavage mais également de limiter les "coulures" pendant la pose du henné (que celle qui ne passe pas son temps à s'esponger pendant les 4 à 6 h que dure la pose du henné me jette la 1ère pierre !!).

Bref, j'avais donc pour projet de tester ce type de pose lorsqu'une amie m'a demandé ce qu'il était possible de faire en coloration naturelle pour donner des reflets auburns à ses cheveux bruns et cacher ses cheveux blancs. J'avais donc l'occasion de voir testée cette pose de henné sur base crème !

Par contre, il faut se rendre à l'évidence : une seule pose de henné ne suffit pas à couvrir des cheveux blancs. J'ai depuis lu à plusieurs endroits que seul le temps permettait de venir à bout de ces cheveux disgracieux, grâce à des applications successives de coloration naturelle. La recette qui suit peut donc être adaptée en fonction de la couleur souhaitée.

CIMG0730

 

BASE DE COLORATION

Phase huileuse (28%)

5% hv ricin (fortifiante, réhydratante, régénérante)

5% hv argan (brillance du cheveu, régénérante, nourrissante)

3% hv camélia (fortifiante et protectrice)

3% beurre de karité (nourrissant, brillance du cheveu)

2% beurre de murumuru (réparateur)

2% monoï (fortifiant, embellisseur)

3% polawax (émulsifiant)

3% BTMS (émulsifiant conditionneur)

2% Conditionner emulsifier (co-émulsifiant, conditionneur)

 

Phase aqueuse  (68,9%)

50% mucillage de carraghénane sur infusion de fleurs d'hiscus (colorant, hydratant)

18,9% jus de citron (correction du PH, aide le henné à déployer sa couleur)

 

3ème phase (3,1%)

2% protéines de soie (hydratation, conditionneur, brillance du cheveu)

0,5% he ylang-ylang (beauté du cheveu)

0,6% cosgard (conservateur)

 

AJOUT EN POUDRES

80% poudre de garance

20% henné blond

 

Mode opératoire : Préparez tout d'abord le mucillage de carraghénane sur base d'infusion d'hibiscus, pour celà, réalisez une infusion de fleurs d'hibiscus. Une fois prête, faite la réchauffer avec 0,5 à 1% de poudre d'algue de carraghénane. Ce mucillage pourrait être préparé avec un taux plus important d'algue afin de constituer un gélifiant, ajouté seul pour diluer le henné (voir les astuces dans un prochain billet). Une fois le mucillage réalisé, il s'agit d'une émulsion classque : faites chauffer au bain-marie la phase huileuse (dans la recette, pendant que vous faites réchauffer l'infusion en vue de la réalisation du mucillage) et le jus de citron dans un second bol (il pourra tout aussi bien être ajouté à froid lorsque l'émulsion aura pris). Lorsque les bains sont arrivés à bonne température, commencez l'émulsion classiquement en terminant par le jus de citron (réchauffé ou non). Lorsque l'émulsion aura tiédi, ajoutez les éléments de la 3ème phase, j'ai entre autre choisi ici de l'huile essentielle d'ylang-ylang, reconnue pour son action embellissante sur les cheveux mais elle pourrait tout aussi bien être complétée par de la sauge, de la bay St Thomas notamment pour la chute des cheveux, en excédant pas 3% du poids du produit fini.

Mon avis : je pense que le mieux sera encore l'avis de l'utilisatrice (Géraldine, quand tu passeras par là ...), mais je peux d'ores et déjà m'avancer en disant que le pouvoir colorant n'a pas eu gain de cause sur les cheveux de Géraldine. Je pense en connaître les raisons, dont je parlerai dans un très prochain billet. Malgré tout, le soin doit être assez doux et pourrait tout aussi bien être utilisé comme après-shampooing.

 

Prix de revient approx. : 3,00 € les 100gr pour la base + 4,85 € les 200 gr de poudres colorantes (quantités de poudre pour une application sur cheveux mi-longs).