Lorsque j'ai reçu l'ultramarine rose en test Macosmetoperso, j'ai immédiatement pensé à son application dans un savon. Bon, je l'avoue le réflexe savonnesque est devenu très courant .....

Il y a quelques semaines, j'avais repéré un lien partagé par Kafée sur un funnel colonne ici, que j'avais adoré et que je souhaitais tenter. J'ai beaucoup aimé l'effet donné mais je souhaitais le reproduire non pas sur un batch entier, ensuite divisé, mais sur un savon entier. J'ai donc mis mon cher mari au turbin et lui ai demandé de me découper de petites colonnes d'environ 5 à 7 cm de haut, que j'ai posées dans un moule carré. Bien entendu, l'esprit trop pris par mon expérience, je n'ai pas pensé à faire de photo .....

Je sais, vous regardez la 1ère photo et cherchez vainement le rapport avec le modèle initial ...moi aussi ! Le résultat est à 1000 lieues du résultat escompté (une fois de + me direz-vous ...), la preuve en image sur cette photo du batch complet.

 

CIMG0325

(bon, la lumière n'est pas flatteuse)

 

Pour ce savon, il me fallait impérativement une pâte qui reste stable longtemps et très claire, j'ai donc repris une recette éprouvée, celle de mon savon arabesque, dont la trace est relativement longue à arriver. Forte d'une 1ère expérience figée à cause d'une fragrance, mais têtue quand même, j'ai choisi une fragrance, dont Kafée m'avait dit que la sienne ne figeait pas (en espérant que la mienne ferait pareil, même si le fournisseur n'était sans doute pas le même !).

Colorants : ultramarine rose, colorant pour savon bleu, dioxyde de titane.

Fragrance : raspberry

 

Mode opératoire : déposez délicatement les petites colonnes (j'ai mis un peu de double-face pour + de stabilité). Colorez la pâte en rose avec l'utramarine préalablement dilué dans un fond d'eau puis divisez la pâte en 3 parties égales...ce que je pensais avoir fait mais la suite des événements indiquera qu'il n'en était rien ! Bref, conservez un tiers de pâte tel quel, dans un deuxième tiers, ajoutez du colorant bleu (ou un peu d'oxyde bleu) et du dioxyde de titane dans le dernier tiers.

Opérez ensuite comme pour un funnel classique en versant un peu de pâte rose sur chaque colonne, puis un peu de violet, puis un peu de rose pâle etc jusqu'à épuisement de la pâte....et réalisez doucement que vous n'aurez jamais assez de violet et de rose pâle car votre partage a été plus que douteux, que votre pâte ne part pas du tout en forme de carré et s'épaissit subrepticement mais reste relativement docile ! Enlevez doucement les colonnes.

CIMG0353

Face à cet échec cuisant, j'ai donc pris le parti de réaliser quelques rosaces (seuls les 2 savons que l'on voit en bas, à droite du batch n'ont pas été marbrés). J'ai ensuite ajouté une pointe de mica brillant.

Le but de ce savon était en priorité de voir les usages possibles de l'ultramarine rose en savonnerie. Vous verrez dans les photos suivantes quelques nuances (même si la majeure partie est rose !) notables sur les savons ainsi que la face "cachée" d'un savon, qui révèle + les différents coloris :

 

CIMG0347

 

Mon avis : j'aime beaucoup l'odeur de ce savon, très sucrée. Les funnels même s'ils ne sont pas carrés, présentent des formes assez peu orthodoxes.

Côté couleur, le résultat est vraiment sympa, on obtient un très joli rose en utilisant l'ultramarine seul  et la conjugaison avec d'autres colorants permet un panel de couleurs vraiment intéressant.

CIMG0350

 

 

CIMG0372

 

 

 

Un essai avec ajout de mica or sur le savon pour un effet oriental

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me suis amusée à suivre les démarcations données par les funnels pour découper les savons, qui sont assez fins mais certains sont très grands.

CIMG0343

 

CIMG0369

 

 

CIMG0348

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CIMG0346