Il y a déjà pas mal de temps, j'avais présenté plusieurs versions du shampooing crème, que je me fais encore régulièrement, ici. Depuis, j'ai eu envie d'un shampooing plus liquide mais qui ne soit pas juste un produit lavant, c'est ainsi que j'avais fait le shampooing orientalisant pour cheveux secs.

Mais avec les colis de Noël, forcément, il a fallu que je m'adapte aux têtes de chacun ! Je vous propose donc une version cheveux secs, qui a fini en pot, et une version cheveux gras, plus liquide.

Et vous, vous aimez les variations sur un même produit ? Dois-je continuer à vous en proposer ?


CIMG0151

La version cheveux secs


Shampooing cheveux secs "envie de plages au bout du monde"


Phase aqueuse

34,3% eau bouillie

10% ha cèdre (brillance et souplesse des cheveux, anti-pelliculaire, anti-chute, idéal pour tout type de cheveux donc !)

5% glycérine (émolliente)

20% sodium cocosulphate (tensioactif en paillettes)


Phase huileuse

3% monoï coco (idéal pour les cheveux secs, cassants, abimés...)

5% hv noix du Brésil (cheveux et pointes secs, nourrit le cheveu sans le graisser)

2% beurre de murumuru (donne vitalité et volume au cheveu)

1,5% BTMS (émulsifiant, conditionneur)

1,5 CE (émulsifiant, conditionneur)


3ème phase

10% beta (tensioactif liquide)

5% henné neutre (donne brillance, force et volume au cheveu)

2% fragrance monoï

0,7% conservateur


Mode opératoire : faites bouillir l'eau pendant 10 mn afin de la purifier. Versez la quantité nécessaire d'eau sur le sodium-cocosulphate et laissez fondre en remuant de temps en temps pour éviter que le tout ne s'agglomère de trop. Si les paillettes ne fondent pas complètement, un passage rapide au four micro-ondes (sous surveillance car çà mousse !!) devrait régler la question, mélangez bien. Pendant la fonte des paillettes, faites chauffer au bain-marie l'ensemble des éléments de la phase huileuse. Une fois à température, intégrez la phase huileuse à la pâte lavante en remuant bien pour bien homogénéiser. Ajoutez ensuite la glycérine, et les éléments de la 3ème phase en remuant bien entre chaque ajout. Pour ma part, j'ai ajouté un peu de fragrance afin d'amplifier le parfum donné de façon naturelle par le monoï.

Mon avis : bon, à dire vrai, je n'ai pas tout à fait opéré comme çà ........(dit-elle un peu honteuse), je n'ai pas sagement attendu que les paillettes de sodium-cocosulphate fondent mais ai tout mis au micro-ondes, et .... je n'ai pas bien surveillé la chauffe et ai donc réalisé en ouvrant mon four que toute l'eau avait disparu, j'en ai donc ajouté en remuant bien ......à vrai dire, je n'ai découvert la fonte progressive du sodium-cocosulphate qu'en faisant la version cheveux gras ! Du coup, la recette aurait peut-être été un peu plus liquide si j'avais consciencieusement suivi la chauffe de mon tensioactif au micro-onde, cependant le monoï reste une huile solide qui a sans doute joué sur la texture !!

Pour une raison que j'ignore, sans s'abimer, ce shampooing a tendance à s'oxyder, il est maintenant bien plus foncé que lorsque je l'ai réalisé mais je pense que celà est du à la présence du henné et au fait qu'il soit conditionné en pot, plus en contact avec l'air. Cependant, l'odeur reste toujours aussi enchanteresse qu'au début, aucune marque de pourrissement !!!!!

Côté texture et toucher, je trouve ce shampooing très gainant à l'application, de ce fait, inutile d'en mettre beaucoup pour laver toute la tête (j'ai les cheveux mi-longs). Il mousse légèrement, suffisamment pour rassurer l'utilisateur non averti, attaché au sacro-saint "çà mousse, donc çà lave !!!", je masse la tête entièrement comme je le ferais avec un soin après-shampooing, je laisse éventuellement agir pour que mes cheveux profitent des bienfaits que renferme ce shampooing puis je rince ....et j'en suis très contente, des cheveux souples, offrant de très belles boucles (oui, çà c'est la nouvelle mode, ils se remettent à boucler !), nourris et sans trop de noeuds !!!!


Pour une version ayurvédique, je vous renvoie au shampooing orientalisant cheveux secs.

 

 

CIMG0199

La version cheveux gras

 

Shampooing cheveux gras "envie d'escapade en terres maures "

 

 

Phase aqueuse

34,3% décoction de thym (purifiant, équilibrant)

10% ha cèdre (brillance et souplesse des cheveux, anti-pelliculaire, anti-chute, idéal pour tout type de cheveux donc !)

5% glycérine (émolliente)

20% sodium cocosulphate (tensioactif en paillettes)


Phase huileuse

3% hv noix du Brésil (cheveux et pointes secs, nourrit le cheveu sans le graisser)

5% hv jojoba (rééquilibrante, donne vitalité et vitalité au cheveu)

2% beurre de murumuru (donne vitalité et volume au cheveu)

1,5% BTMS (émulsifiant, conditionneur)

1,5 CE (émulsifiant, conditionneur)


3ème phase

10% savon noir (savon purifiant)

5% rhassoul (dégraissant, purifiant)

2% huile essentielle de citron (régulatrice)

0,7% conservateur

 


Mode opératoire : je vous renvoie au mode opératoire ci-dessus.

 

Mon avis : réalisé de façon plus conventionnel que le précédent, ce shampooing possède une texture liquide mais qui paraît pourtant prête à gainer le cheveu le temps d'un shampooing. Sa bonne odeur de citron est une jolie invitation au soleil ....oui, je manque de soleil et de terres lointaines, celà se voit tant que çà à travers mes publications ?????Pour son effet sur cheveux gras, j'attends les avis des utilisateurs/trices