Vous êtes encore là ? Mes précédentes horreurs ne vous ont pas fait fuir ?

Je voulais malgré tout remercier celles qui ont trouvé ma patine intéressante ....voici donc "pour la peine" un nouvel exemple de customisation ....mais moins bien réussie !

Lors de mes achats de moules à savon, j'ai également craqué sur des moules à donuts avec une très nette idée d'un gâteau à la fraise rose "barbie", surmonté de chantilly et de petits vermicelles de chocolat. Une idée amenant FORCEMENT une question, j'ai cherché à reproduire ce rose si connu ...en vain !

 

Avouez, votre curiosité est piquée au vif vu mon dernier billet, hein ?!

CIMG0033

15% hv abricot (douceur)

5% acide stéarique (dureté)

20% hv coco hydrogénée (dureté et mousse)

25% beurre de karité (dureté et douceur)

15% hv macadamia (douceur, onctuosité, mousse agréable)

15% hv noisette (douceur et onctuosité)

5% hv ricin (mousse)

Eau et soude pour un surgraissage à 10

Ajouts

1 grosse cuillère à soupe de poudre de babeurre

colorant : oxyde rose pour le donuts

Mélange de fragrances : black raspberry and vanilla, cherry pie .... les fonds de flacons en somme !

 

Mode opératoire des donuts: il s'agit encore ici d'un savon en cold process. S'agissant d'une pati-savonnerie, en plus des huiles qui sont presque devenues des must-have à mon goût, j'ai opté pour des huiles rappelant nos cuisines (macadamia, noisette), ainsi qu'un ingrédient culinaire, le babeurre qui est issu du processus de fabrication, du beurre. 

Suivant les conseils de Kafée (une fois de + !!), j'ai ajouté la poudre dans les huiles afin de limiter le risque de brunissement de la poudre (comme pour l'ajout des poudres de lait).

Le nappage : vous l'aurez compris, jusque là, tout allait bien. J'ai donc laissé mes donut sécher. Lorsque j'ai réalisé mes savons Bambou, j'ai prélevé une partie de la pâte, que j'ai coloré à l'oxyde marron : poudre de cacao et parfumé à la fragrance "chocolat au lait". Et là, je ne vais pas vous faire l’affront de vous rappeler ma catastrophe savonnesque mais forcément, la pâte ayant figé vitesse grand V, je n'ai pas pu obtenir un joli nappage mais plutôt une pâte que j'ai du étaler tant bien que mal, d'où ce résultat bien décevant :o(

Pour clôturer le tout, une fois séchée, ma pâte était relativement terne, loin du joli nappage des pâtisseries.

Quitte à avoir des donuts loupés, j'ai tenté une customisation en appliquant sur la partie "nappage" un mélange de maïzena et d'eau (truc donné par Sealeha). Mais j'avoue que la customisation donne un rendu beaucoup moins concluant que la précédente.....

CIMG0056

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CIMG0059

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'ai pas dit mon dernier mot, d'autres donuts sont en train de sécher, je vous en dirai plus lorsqu'ils seront terminés !!!