La cosméto homemade réserve parfois de jolies rencontres et Nounou fait partie de celles-ci. Nous échangeons régulièrement des petits colis et le troc n'a plus de secret pour nous !!!

Le derier troc a été l'occasion pour la demoiselle de m'envoyer quelques produits homemade, pas du tout prévu (la vilaine !!) et je me suis promise de me venger (et non Carine, ma vengeance est loin d'être assouvie mais j'ai moins de productivité que toi loll) !! Je lui ai donc envoyé cette semaine un masque visage spécifique "peaux à problèmes" peau mixte à grasse, dont elle avait besoin.

J'avoue que cette spécificité m'est assez étrangère (je fais plutôt dans le sec, fragile, déshydratée ...peau de rousse quoi !!) mais en se creusant un peu, en fouillant, on trouve !!!

Je ne sais pas vous, mais moi, j'utilise le couple de co-émulsifiant MF/VE dans mes émulsions liquide (lait de toilette surtout !). Pour ce masque, je voulais sortir de ce contaxte et utiliser ce fameux couple en émulsion épaisse.

DSC00521

Phase aqueuse

30,3 % gel d'aloe-vera (cicatrisant, hydratant,

12% ha lavande

10% ha thym (purifiant, séborégulateur) + ajout en fin d'émulsion

8% ha achilée millefeuille

5% MF (co-émulsifiant)

Phase huileuse

7% hv jojoba

3% hv chanvre

3% hv calophylle inophyle

2,5% hv nigelle

2,5% cire florale de jasmin

5% VE (co-émulsifiant)

3ème phase

4% poudre d'orange

3% argile jaune

2% argile verte

1% he bergamote déterpénée / lavande aspic

0,7% conservateur

Mode opératoire : faites chauffer au bain-marie les huiles et le VE d'une part et le gel d'aloe et le MF, d'autre part. Pendant la chauffe, mélangez ensemble les hydrolats et les éléments de la 3ème phase. Puis, en fin de chauffe, ajoutez la cire à la phase huileuse. Une fois la température d'émulsion atteinte (attention, ce n'est pas forcément la température de fusion ^^)entamez l'émulsion au fouet manuel. Remuez sans cesse pendant la phase de refroidissement. A ce stade, l'émulsion paraît très instable, ce qui n'est pas inquiétant car le couple MF/VE n'est stable qu'en présence d'une phase aqueuse importante. Ajoutez donc doucement le mélange d'hydrolat en remuant vigoureusement, et votre émulsion se stabilise comme par magie (yessss !!). Terminez par les huiles essentielles. Pour ma part, j'ai souhaité assouplir un peu la crème pour la rendre un peu plus glissante en ajoutant un peu d'hydrolat de thym supplémentaire, très vite incorporé, mais celà reste une question de gout.

Mon avis : j'attends bien sûr l'avis de l'utilisatrice mais la texture est assez couvrante. Le mélange des parfums vous transporte vite à la croisée des chemins, Provence, Orient ...d'où son nom.