Les 2 petits bouts qui grossissent dans le bidon de ma copine Alex vont bien, ils poussent comme des champignons ..... tout comme le ventre de maman !!!

La pauvre me confiait récemment qu'elle en a la peau qui lui fait mal tellement elle est tirée, outre d'autres "joies de la grossesse" ! Nous continuons donc le traitement de choc pour limiter la casse et comme la miss est maintenant entrée dans le dernier trimestre, j'ai mis le paquet en "gras", il faut assouplir tout çà Madame !!

Le monde de la cosmétique home-made fait dans le "girly" à souhait, je n'ai pourtant rien contre le rose mais j'avoue que toutes mes dernières créa sont un tantinet à contre-courant de la mouvance, si si rappelez-vous de la couleur de mon soin lavant ayurvédique, et la suite arrive !!!

Souvenez-vous, ma dernière crème anti-vergetures m'avait donné du fil à retordre car j'avais fait une erreur d'émulsifiant, qu'à celà ne tienne, il n'y en aura pas dans celui-ci, non mais !!!

DSC00528

Phase huileuse

27% beurre de karité (adoucissant, restructurant)

10% beurre d'illipe (restaure l'élasticité de la peau)

8,5% beurre de murumuru (nourrissant, toucher sec)

5% hv rose musquée (cicatrisante, régénérante, assouplissante)

4% hv germes de blé (adoucissante, limite la perte en eau)

3% hv macadamia (apaisante, cicatrisante)

2,5% hv calophylle inophyle (cicatrisante)

2,5% cire de soja (émolliente)

Phase aqueuse

17% macérat hydro-glycériné centella asiatica/tepezcohuite, ici (cicatrisant, réparateur)

4% glycérine (émolliente)

4% gel d'aloe-vera reconstitué (cicatrisant, hydratant)

3ème phase

8% amidon de maïs (limite la sensation de gras)

2,5 % substitut de lanoline (apaisant, humectant)

0,5 % conservateur (le macérat aqueux en contient déjà)

0,3 % vitamine E (anti-oxydant)

0,2 % extrait CO2 calendula (calme les inflammations, cicatrisant)

Fragrance "pink froasting"

Mode opératoire : faites réchauffer doucement les éléments solides de la base huileuse afin qu'il deviennent suffisament mous pour être battus au fouet électrique. Ajoutez les huiles et procédez comme pour réaliser une chantilly (cosmétique !) en alternant des périodes de refroidissement au frigo et des périodes de fouettage au batteur, jusqu'à l'obtention d'une "chantilly". Tout en continuant de battre ajoutez lentement les éléments de la phase aqueuse en fouettant bien pendant et entre les ajouts. Finissez par les éléments de la phase 3 (attention au nuage lors de l'intégration de l'amidon de maïs !!).

Mon avis : nous verrons à l'usage mais je suis assez satisfaite de la texture, je souhaitais quelque chose de couvrant, émollient mais aussi un peu filmogène et bien sûr sans effet gras ; le but n'étant pas de devoir attendre des heures avant de s'habiller, sous peine d'avoir les vêtements collés à la peau ...rien de plus désagréable !! Mon test "bras" montre une absorption assez rapide, surtout compte-tenu de l'importance de la phase huileuse, espérons seulement que l'effet escompté sera au rendez-vous !! 

Alex n'aura la crème qu'en fin de semaine, j'espère qu'elle viendra donner son avis d'ici une petite semaine ;o).