Je continue dans les soins cheveux puisque ce shampooing, plutôt conseillé pour les cheveux normaux à secs peut s'utiliser comme un masque lavant. Je l'ai conçu dans le cadre du swap cosm'ethnique, en espérant qu'il aura plu aux filles, il m'a donné pas mal de fil à retordre !!!!

Il s'agissait donc pour moi de réaliser un soin ayant un visuel très "rustique", pour le coup, je pense que c'est gagné, si l'on en croit la couleur donnée par les poudres !!!

IMG_0083

Ce shampooing se compose à 75% d'émulsion, additionnée de 15 % de base lavante.

BASE D'EMULSION (les proportions sont données en pourcentage de la base)

Phase aqueuse

54,3% mucillage de carraghénane à 1% (hydratant, protection hydrolipidique)

3% miel d'acacia (hydratant, adoucissant)

Phase huileuse

3% beurre de karité (protecteur et nourrissant)

2% huile d'olive (nourrissante, apaisante)

2% huile de brocolis (contionneur, hydratante)

3ème phase

20% poudre de shikakaï (pouvoir lavant, facilite la repousse, lutte contre les pellicules...)

10% rhassoul (pouvoir lavant, respecte le film hydrolipidique de la peau et limite donc la formation de pellicules)

5% poudre d'orange (brillance, souplesse et douceurdu cheveu)

0,7 % conservateur

BASE LAVANTE (les proportions sont données en pourcentage de la base)

8% tensio-actif alpha

7% tensio-actif beta

5% tensio-actif sugar

Réalisez un mucillage de carraghénane : faites bouillir de l'eau, ajoutez en pluie la proportion souhaitée de poudre d'algue carraghénane (il s'agit ici de carraghénane iota) en fouettant vigoureusement pour éviter la formation de grumeaux. Laissez encore bouillier 2-3 mn. Ajoutez un conservateur. Le mucillage peut être réalisé sur la base d'une infusion (je vous renvoie notamment au superbe mucillage de Sealeha, ici). Selon la solidité du gel désiré, la proportion de poudre peut être augmentée.

Mode opératoire : mélangez ensemble les tensio-actifs et réservez. Faites chauffer la quantité désirée de mucillage (si comme moi, vous en conservez toujours en stock !) et le miel au bain-marie (afin de faire fondre celui-ci) d'une part et les éléments de la phase huileuse (afin de faire fondre le beurre) d'autre part. Lorsque les 2 bains sont suffisamment mous pour être travaillés, commencez à les mélanger ensemble. On pourra noter l'absence d'émulsifiant, la phase aqueuse étant gélifiée, elle suffit à compacter l'ensemble. Une fois le tout refroidi, ajoutez successivement les poudres et la base lavante, afin de faire une "boue", finissez par le conservateur.

Mon avis : ce soin lavant a fait l'objet de plusieurs essais avant d'arriver à un résultat probant, d'abord réalisé sans base lavante, il se rince mal et le pouvoir lavant des poudres suffit à peine à rincer la phase huileuse (tout dépend de la nature du cheveu, sur cheveux secs, le résultat était acceptable, sur cheveux gras, l'horreur !!).  De même, l'usage d'un autre gélifiant ne m'a pas convaincue (pour moi, ce fut la gomme xanthane, additionnée à de l'ester de sucre, la gomme ne suffisant pas à compacter l'ensemble). Mais l'historique de création ne vous intéresse peut-être pas plus que celà, j'aimerais le savoir d'ailleurs car il m'arrive souvent de le faire, je pensais par là partager mes erreurs pour vous éviter de les faire à votre tour loll

Dans l'idéal, je vous conseille d'appliquer ce shampooing, tel un masque capillaire et le laisser poser quelques instants afin de profiter au mieux des vertus de ces composants.

Pour ma part, j'ai préféré diluer le tout avec de l'eau afin d'obtenir un résultat plus liquide, après ce n'est qu'une question de goût ^^

D'un abord peu ragoûtant, je vous l'accorde, ce shampooing lave les cheveux en douceur. Pour l'avoir utilisé à plusieurs reprises depuis, mes cheveux en ressortent très doux, propres et ne s'emmèlent pas (pour info, j'ai les cheveux épais mais bouclés !!). La poudre d'orange parfume discrètement la boue et je ne voulais pas ajouter de fragrance à un produit qui devait rappeler la terre !

Pour finir, l'étiquette, sur fond de shikakaï !

shampooing_ayurv_dique