J'ai "en réserve" de billet deux masques capillaires avant-shampooing, que j'ai réalisé pour un échange avec Tekita, mais qui commence à dater !

Je vous présente tout d'abord celui-ci, que j'ai gardé finalement pour moi :

galerie_membre_fleur_pivoine_pivoine_rose

Malheureusement, je n'ai plus le visuel de ce masque, qui ressemble à un baume ....je vous offre donc cette jolie pivoine ^^

Phase aqueuse

32 % macérat aqueux de pivoine (calme les irritations)

4 % glycérine (émolliente)

Phase huileuse

14 % hv coco (nourrit et lisse la fibre capillaire)

10% hv olive (nourrissante, apaisante)

10 % beurre de karité (nourrissant, protecteur)

9,5% hv jojoba (brillance et vitalité)

5 % beurre de mangue (nourrissant, brillance des cheveux)

7% BTMS (émulsifiant doux, facilite le coiffage et n'agresse pas le cuir chevelu), à remplacer en tout ou partie par un émulsifiant supportant mieux les hautes teneurs en phase huileuse

3% Conditionneur emulsifier (co-émulsifiant, facilite le coiffage)

3ème phase

4% silicone végétal (lissant, protecteur par un effet filmogène)

0,5 % allantoïne (apaisante, cicatrisante, réparatrice)

0,7% conservateur

0,3% vitamine E (anti-oxydant)

Préparer un macérat de pivoine : il suffit de faire macérer pendant 48h la poudre de pivoine dans de l'eau préalablement bouillie, avec une proportion 90/10. Pour ma part, je préfère ajouter un peu de conservateur. Filtrez, c'est prêt ! Pour les pressées, la poudre de pivoine tolère également une simple infusion.

Mode opératoire : une fois le macérat réalisé, faites le réchauffer au bain-marie (à moins que vous n'ayiez opté pour la formule infusion, bien évidément, qui, elle sera chaude ^^). Quand la température d'émulsion est obtenue, entamez l'émulsion. C'est là que je souhaiterais faire un correctif : s'agissant d'un produit capillaire, j'ai foncé à corps perdu sur le couple BTMS / CE mais ma formulation contient une grosse proportion de phase huileuse, j'ai du un peu tricher pour limiter la casse (déphasage suite à un émulsifiant inadapté, décidément, je les fais toutes en ce moment !!). Je vous conseille donc de vous orienter plutôt sur un émulsifiant supportant mieux les émulsions riches (type olive rotection) à la place du btms ou en complément de celui-ci. Une fois l'émulsion (stable et) refoidie, ajoutez les éléments de la phase 3 en ayant préalablement dilué l'allantoïne dans un peu de macérat ou d'eau.

Mon avis : je n'ai pas ajouté de colorant pour rappeler la blancheur de la chair de coco, dont l'huile parfume de façon très agréable le masque.

J'attire votre attention sur le ph de cette formule : les soins capillaires nécessitent d'avoir un ph acide (moins de 7, autour de 4,5-5 est idéal). De plus, le btms et le CE ont un effet notoire sur le ph d'une formulation, alors armez vous de papier ph et d'acide citrique (acide lactique, vinaigre ou encore jus de citron) pour corriger l'acidité de votre préparation.