On le sait, attendre un bébé n'est pas toujours une synécure et les hormones nous jouent souvent des tours ... mais quand on en attend 2, et bien .... les problèmes se multiplient, par 2 !!!

Ma copine Alex a vu sa jolie peau de bébé devenir toute moche (je la cite hein !!) sans doute sous l'effet des hormones. Même si je doute qu'un crème visage puisse venir à bout des méfaits hormonaux, je lui ai fait une petite crème pour tenter de lutter contre ses petits boutons.

Et comme nous sommes en été (si si !!), j'ai cherché à réaliser une émulsion au toucher frais et léger. Vous en pensez quoi ?

IMG_3121

IMG_3125

Phase aqueuse

30% décoction de bardane (assainissante)

15% ha lavande (astringente, cicatrisante)

10 % gel aloe-vera (cicatrisant, hydratant ...)

8% thym (purifiant, séborégulateur)

7,8% eau de carotte (anti-inflammatoire)

5% hydratant intense (ben ... hydratant)

Phase huileuse

10 % hv nigelle (anti-acnéique)

3% hv abricot (illuminatrice)

2% hv jojoba (rééquilibrante, nourrit sans film gras)

4 % cire n°3 (émulsifiant, AZ)

3ème phase

2% oxyde de zinc (antiseptique, anti-UV léger)

1% propolis (antibactérienne, cicatrisante)

0,5% extrait CO2 barbe de Jupiter (antiseptique, antimicrobien)

0,7% conservateur

Mode opératoire : Préparez la décoction de bardane, pendant ce temps, pesez et faites chauffer les éléments de la phase huileuse au bain-marie. Flitrez la décoction puis entamer l'émulsion (pour ma part, j'ai utilisé un fouet à main). Une fois l'émulsion avancée et tiédie, ajoutez les derniers éléments de la phase aqueuse et terminez avec les éléments de la 3ème phase.

Mon avis : plusieurs huiles essentielles pourraient être ajoutées à cette base de crème mais s'agissant d'une future maman, il n'était pas question pour moi de les incorporer ! Le résultat est assez liquide et passe sans souci à la pompe, le toucher est frais. L'odeur est assez agréable, la propolis se ressent mais n'est pas entêtante.

Par contre (et le détail en l'occurence n'est pas anodin !!) : je ne sais pas vous mais j'avoue que quand je formule, je ne regarde pas toujours la composition exacte des huiles et des hydrolats (oui, je sais Blue, ce n'est pas bien !!...), et là, allez savoir pourquoi, mes yeux se sont posés sur la fiche de l'huile de nigelle, que j'avais acheté had hoc... : horreur, cette huile contient 0,20 % d'huile essentielles !! Je me jette sur internet, mon livre d'aromathérapie ne parlant pas de celle-ci et je vois tout et son contraire (forcément, c'est internet, je vous passe donc les discussions scientifiques de comptoir), résultat, ma copine ne veut pas utiliser cette jolie petite crème, ce que je comprenads aisément ... quelle nouille alors, comme quoi, lire les petites lignes, patfois, çà évite de faire des âneries !!!!!!