Depuis que j'ai découvert la recette de base du shampooing crème qu'avait concocté Sealeha, je le conjugue à toutes les sauces en faisant varier les actifs et les huiles.

J'ai récemment réalisé 4 variations différentes, qui pourrons vous donner des idées. Je vous rappelle le premier shampooing embellisseur aux huiles de camélia et argan et à la fragrance acidulée, présenté ici.

Je reste donc toujours sur la recette de base :

35 gr sodium cocosulphate (tensioactif)

10 gr mousse de babassu (tensioactif)

5 gr BTMS (émulsifiant conditionneur, aide au démélage)

3 gr CE (conditionneur doux)

20 gr huile végétale ( ce taux pourra être baissé pour des cheveux gras)

20 gr eau bouillie ou hydrolat ou macérat glycériné

6,5 gr actifs en fonction des besoins (qu'on peut augmenter par exemple en fonction de la proportion de conservateur ou d'huile)

1,5 gr acide citrique (rétablissement du ph)

1,2 gr conservateur

Colorant

Fragrances / huiles essentielles ...

Mode opératoire : faites fondre le cocosulphate, le BTMS et le CE dans l'huile. Ajoutez ensuite la phase aqueuse. Une fois le tout fondu, ajoutez la mousse de babassu, les actifs, acide citrique et conservateur.

Mon astuce : je n'aime toujours pas travailler le sodium cocosulphate qui met des jours et des jours à fondre mais voici une astuce, qui m'a changé la vie : je fais fondre mon mélange au micr-ondes, gain de temps fou assuré et prise de tête réduite à néant !!! Par contre, il faut être vigilant et ne pas dépasser des phases de chauffe de 30 secondes, sous peine de voir inéluctablement votre mélange déborder (oui, çà sent le vécu hum ...) !

Version traitante anti-psoriasis

J'ai réalisé il y a peu une version anti-psoriasis pour une qui en souffre depuis pas mal de temps, il n'a pas encore été testé, l'intéressée terminant avant son précédent shampooing.

DSCF2060

En phase aqueuse : macérat hydro-glycériné tépezcohuite / poudre de pivoine (adoucissant, cicatrisant, idéal pour les cuirs chevelus malmenés). Pour le mode opératoire, je vous renvoie ici

En phase huileuse : huiles de carthame et de kukui (idéale pour cette pathologie) à parts égales

En 3ème phase : protéines de soie et henné neutre. Vu la couleur (du au macérat aqueux), je n'ai pas osé, de surcroît, ajouter des huiles essentielles et me suis permise une fragrance en très petite quantité mais on pourrait très bien envisager une synergie spécifique, notamment celle sur laquelle je reviendrai dans un prochain billet sur la crème visage anti-pso que la demoiselle a également reçue.

Version cheveux secs

DSCF2076

Pour conserver à l'hydrolat de tilleul (qui constitue ici ma phase aqueuse) toutes ses qualités, celui-ci a été ajouté en 3ème phase après refroidissement.

En phase huileuse : huiles de ricin et de coco odorante à parts égales, soin des cheveux secs, embelisseurs

En 3ème phase : protéines de riz et silicone végétal.

Pour prononcer un peu plus la délicieuse odeur du coco dont je suis fan dans les produits cpillaires, j'ai ajouté quelques gouttes de fragrance "tiare-coconut", je vous laisse imaginer !!!

Version cheveux gras

shampooing_cheveux_gras

Après la version cheveux secs qui trône sur ma baignoire, voici la version cheveux gras, utilisé pas ma collègue de boulot (Aurélie, si tu passes par là ...).

Comme pour la précédente version, l'hydrolat, ici hydrolat de thym (séborégulateur) a été ajouté en 3ème phase après refroidissement

Phase huileuse : huiles de chanvre et pépins de raisn, emelisseurs naturels et surtout huiles sèches !

3ème phase : protéines de blé et rhassoul (séborégulateur)

Si vous testez une nouvelle version de ce shampooing, n'hésitez pas à venir m'en parler, je pourrais éventuellement compléter ce billet de votre expérience.