Voici donc le premier des 2 produits que j'ai envoyés pour mon duo "cabaret".

Je voulais un produit raffermissant et anti-capitons pour ce printemps naissant et pour coller au thème !

DSCF1998

                                                                 Le baume ......

DSCF2001

                                                                                                            ... vêtu de son boa ^^

62 % macérat huileux (circulatoire, nourrissant, hydratant, protecteur, raffermissant ...)

10 % macérat hydroglycérine thé vert/acérola (amincissant grâce à présence de théine, tonifiant grâce à la vitamine E, émollient)

5 % poudre d'ananas (amincissante)

5 % poudre de sève de bambou (effet non gras, raffermissant)

5 % amidon de maïs (effet non gras)

9,5 % macérat de bellis (raffermissant)

2 % synergie d'he amincissantes (pamplemousse, lentisque pistachier, citron, patchouli) 

1 % conservateur

0,5 % vitamine E

Mode opératoire : accrochez-vous à vos baskets, çà va être long !!!

Réalisez le macérat hydroglycériné : faites macérer 24 à 48 h, 1 gr de poudre de thé vert et 1 gr de poudre d'acerola dans 30 gr d'infusion de thé vert + 5 gr de glycérine.

Réalisez le macérat huileux : faites macérer 24 h un mélange d'environ 6 gr de feuilles de vigne rouge, verveine et thé vert dans 24 gr de beurre de karité, 12 gr de beurre de macadamia, 12 gr d'hv olive, 9 gr d'hv macadamia, 6 gr d'hv calophylle inophyle + vitamine E. J'ai utilisé pour celà la méthode à chaud, qui permet de grandement réduire les temps de macération, grâce à la yaourtière de compétition de Sealeha, la mienne étant trop petite pour de telles quantités( ben oui, nous étions 10 !!).

Une fois les 2 macérats réalisés, filtrez les en appuyant bien pour récupérer le maximum de liquide (les filtres à café lavables sont vos amis pour les macérats cosmétiques !!). Ajoutez la poudre d'ananas au macérat aqueux et le macérat de bellis au macérat huileux.

Faites doucement réchauffer le macérat huileux (inutile d'arriver à une texture liquide) et fouettez le au batteur pour arriver à une texture chantilly. Passez au congélateur quelques minutes, jusqu'à ce que les bords figent. Recommencez l'opération jusqu'à l'obtention de la texture souhaitée. Ajoutez ensuite le macérat huileux tout doucement et tout en continuant à bien fouetter pour éviter le déphasage, puis le conservateur et les huiles essentielles.

C'est bon, vous avez tenu le coup jusqu'ici ????

Mon avis : la texture du baume me plait bien mais sa couleur est peu ragoutante, d'un vert assez foncé ....et encore, je n'ai pas fait de photo du macérat aqueux avant incorporation !!! Rien de bien glam' !!! Pour l'odeur, j'ai mis l'accent sur l'efficacité ; la synergie n'est donc pas exceptionnelle côté odeur mais SURTOUT cette sacrée huile de calophylle ressort bienque je n'en ai pas mis beaucoup grrrrrrrr

J'attends l'avis des filles, en tous les cas, j'étais ravie de trouver un joli boa à mon baume, même si çà n'a aucun intérêt cosmétique mdrrrrr