Ma 1ère réation a été un melt and pour, que je voulais colorée mais qui apporterait également certains avantages pour le corps.

Mon savon a donc été coulé en 2 fois, la partie du dessous, marron est enrichie en boue de la mer morte et de beurre de karité (dans des proportions que je n'arrive bien entendu plus à retrouver).

La partie bleu est très légèrement enrichie en huile de coco fractionnée et coulée sur une tranche de luffa

Focus sur le luffa :

Le luffa (ou loofah) fait partie des cucurbitacées tropicaux et peut avoir plusieurs usages, alimentaire tout d'abord mais aussi en médecine traditionnelles et hygiène (qui nous intéresse ici) :

- Les jeunes pousses, feuilles, boutons floraux et fruits peuvent être consommés (légumes)

- Les graines sont source d'une huile riche en acide gras essentiels, utilisée en cosmétologie

- Le fruit amené à maturité puis séché, vidé et blanchi est utilisé comme éponge "exfoliante" mais aussi pour le nettoyage des casseroles et entre dans la composition de textiles absorbants

- En emplâtre, les feuilles fraiches ont des vertus curatives pour les furoncles, les hémorroïdes, l'asthme (leur jus pouvant également soigner les conjonctivites)...tandis que les racines et les graines ont des vertus purgatives et diurétiques.

Vous l'aurez compris, une plante complète !!!

0910050011

Mode opératoire : le plus difficile dans ce savon est de réaliser des tranches de luffa : sa texture filandreuse et sa dureté ont donné du fil à retordre à mes ciseaux et couteu !!

Au bain-marie, faites fondre la base de savon et le beurre de karité, ajoutez la boue et la fragrance en fin de chauffe puis coulez dans un moule et laisser refroidir. Une fois cette 1ère partie refroidie, vaporisez bien d'alcool, posez le luffa puis coulez la 2eme partie de melt and pour préalablement enrichie d'huile, colorée (colorant alimentaire bleu et oxyde bleu) et parfumée (ici, mélange d'hana rain et ambre blanc). Laissez refroidir puis démoulez.