noUn shampooing familial basé sur le shampooing que j'avais fait pour le swap fruits.

Suite à un troc avec Pucemouth, me voilà en possession de poudre de meera, poudre ayurvédique, sur laquelle je vais revenir plus bas.... alors forcément, je devais faire un shampooing !!

Mais, été oblige, je lui ai donné une petite note exotique (en manque de plage de sable blanc et de palmier moi ?) ....

0908150003

Pour 2 shampooings (moule à cannelés)

Phase huileuse

32 gr sodium cocosulplhate (tensioactif)

20 gr SCI (tensioactif)

10 gr SLSA (tensioactif)

3 gr BTMS (émulsifiant conditionneur)

2 gr CE (conditionner emulsifier)

4 gr hv chanvre (protège le cheveu de la déshydratation)

2 gr hv fruit de la passion (protectrice des pointes sèches)

7 gr hv coco (huile solide à température ambiante, nourrit et lisse la fibre capillaire)

4 gr beurre de mangue (éclat et brillance du cheveu)

3 gr beurre de karité (nourrissant, anti-uv)

Phase aqueuse

2 cc eau bouillie

1 gr glycérine (émolliente)

1 glaçon de lait d'avoine fait maison

3ème phase

1 cc acide citrique (baisse du ph)

1 gr p-nutatin équivalent à la phytokératine, nourrissant et hydratant)

2 gr poudre de meera (poudre ayurvédique fortifiante et nourrissante)

conservateur et vitamine E

fragrance cocomilk

Focus sur la poudre de meera : un peu partout sur la blogosphère on voit fleurir des recettes incluant des poudres ayurvédique.

L'ayurveda nous vient d'Inde où cette médecine traditionnelle est encore utilisée par la majorité du peuple. Elle est ces dernière années devenue une médecine alternative en Europe occidentale.

La poudre de meera est un mélange d'actifs fortifiant, nourrissant et donnant soupler et brillance au cheveu. Voici la composition :

Eucalyptus globulus (feuilles d'eucalyptus globulus), Vigna radiata (graines d'haricot mungo), Hibiscus rosa-sinensis (fleurs d'hibisus de Chine), madhuca longifolia (graines de mowrah), Cinnamon tamala (cannelle tamala), Cyperus rotundus (une sorte de vivace à tubercules), Lippia nodiflora (feuilles de verveine nodoflore), Acacia concinna (un fruit qui pousse en Inde pour traiter les cheveux gras et/ou pelliculaire), Ocimum sanctum (feuilles de basilic sacré ou basilic thaïlandai)s, Hedychium spicatum (graines de gingembre), Albizia amara (une sorte d'arbre tropicale), Vetiveria zizanioides (vétiver, une sorte d'herbe vivave), Trigonella foenum-graecum (fénugrec/trigonelle/sénégrain), Sapindus trifoliatus (noix de lavage indien), conditionner, excipient qs. (source Sensation nature).

Mode opératoire : faites fondre la phase huileuse jusqu'à complète fonte (ou non selon l'aspect final attendu) des vermicelles de sodium cocosulphate. Une fois le mélange fondu, ajoutez la phase aqueuse dans laquelle vous aurez préalablement fait fondre les poudres.

Mon avis : je n'ai pas encore testé ce shampooing mais à priori il est assez fondant. Ceci dit, vu la chaleur qu'il fait aujourd'hui, je ne suis pas certaine qu'on puisse parler de température ambiante ...!! Je pense que ce shampooing sera bien nourrissant, ce que je cherchais pour mon loupiot qui a les cheveux assez secs. Je ne vous parle pas de son odeur, qui est à tomber parterre !!!!

Je vous vois déjà dubitatives face à une telle liste de tensioactifs ....pour être honnête, je n'avais pas assez de sodium cocosulphate, j'ai donc ajouté les autre tensioactifs solide que j'avais à portée de main ... ^^ mais je pense que ce petit shampooing est prometteur !