Ma mère est tombée amoureuse de la fragrance "pyjama party" lorsque je lui ai fait une chantilly de douche ici mais son grand regret était de devoir rincer parceque "vraiment c'est dommage de rincer ce truc vu l'odeur qu'il a, je veux le même mais qui ne se rince pas !!!" (ma mère, une gamine capricieuse ? non pourtant !).

J'ai donc décidé d'accompagner les fleurs de la fête des mères d'un baume fouetté "qui ne se rince pas". Je vais tenter de vous faire une photo dans les jours qui viennent mais j'ai tout offert et n'en ai gardé qu'une très faible quantité pour moi ......

N'étant pas une grande connaisseuse des compositions de baumes, j'ai repris la recette de Blandine ici en modifiant un peu les proportions : 

Phase huileuse

30 gr hv olive (protectrice et assouplissante)

110 gr macérat de calendula dans hv jojoba (lutte contre la déshydratation, reconstructeur)

40 gr hv coco (huile solide à température ambiante, hydratante, émoliente)

40 gr beurre de karité (adoucissant, protecteur)

30 gr beurre de cacao raffiné (nourrissant, reste blanc et moins odorant)

2ème phase

20 gr gel aloe vera (hydratant, régénérant ....)

20 gr amidon de maïs (évite l'effet gras)

vitamine E et geogard (conservateur et anti-oxydant)

fragrance pyjama party

poudre de raisin (colorant)

Mode opératoire : lavez-vous bien les mains, stérilisez vos contenants et ustensiles, désinfectez votre plan de travail. Faîtes fondre les beurres dans les huiles . Une fois le tout à l'état liquide, remuez rapidement au fouet électrique et mettre au congélateur quelques minutes. Sortir le mélagan pour une séance de fouettage environ toutes les 5 mn jusqu'à obtention de la texture souhaité. Ajoutez ensuite les actifs de la 2ème phase en mélangeant bien entre les ajouts.

Mon avis : en théorie, ce baume est léger, comme une émulsion. Cependant, je n'ai pas de fouet électrique adéquat et mon baume n'a pas la légèreté escomptée. Il n'en reste pas moins agréable et bien nourrissant. Ma maman est très contente d'avoir enfin son "truc qui ne se rince pas", et moi, je n'ai jamais été aussi convaincue de l'extrême nécessité dans laquelle je suis d'acheter un fouet électrique !!!!! J'attends l'avis de Nounou, qui m'a tenu compagnie lorsque je poireautais en attendant que le temps passe pour retourner dans mon congélateur et à qui j'en ai envoyé un peu pour la remercier de sa patience. Pamela était également sensée être destinataire d'un petit peu de ce baume mais il n'a malheureusement pas supporté mes 6h de voiture sous un soleil tapant (je sus encore navrée ma belle !).